lokki-logo

Lokki · Page d'accueil

Média ✨

Je suis loueur

Vélo
Bikepacking
Matériel

Selle en cuir pour le bikepacking : bonne ou mauvaise idée ?

18 janv. 2024

5 min

Par Sébastien Bourru

<red>Selle en cuir pour le bikepacking</red> : bonne ou mauvaise idée ?-image
<red>Selle en cuir pour le bikepacking</red> : bonne ou mauvaise idée ?-image

Le Petit Récap' - L'article en Bref 🟠

Alliant élégance et confort, la selle en cuir pour le bikepacking offre une touche de luxe et de personnalisation. Cet article explore les deux faces de la médaille : d'une part, les défis d'adaptation et d'entretien, et d'autre part, les avantages indéniables en termes de confort et de durabilité.

Découvrez dans ce guide si une selle en cuir est le bon choix pour votre aventure de bikepacking, tout simplement.

Au menu*
*un sommaire en gros

🚴 Une selle en cuir pour le bikepacking ? C'est vraiment une mauvaise idée !

Entre son allure chic et sa réputation de confort, la selle en cuir semble être un choix de luxe pour les amateurs de bikepacking. Pourtant, derrière son élégance se cachent des défis non négligeables.


img


Un temps d’adaptation à ne pas négliger pour ses fessiers


La selle en cuir, ce n'est pas tout de suite le nuage de confort rêvé. Au début, elle ressemble plus à un banc de parc qu'à un sofa moelleux.


La phase d'adaptation d'une selle en cuir varie selon plusieurs facteurs : le modèle de la selle, la largeur adaptée au bassin du cycliste, et même le type de rails (acier ou titane, pour les connaisseurs 🔍) qui soutiennent la selle. Chaque détail compte, du poids du cycliste aux accessoires ajoutés sur le vélo, comme des sacoches ou des bagages pour les voyages de bikepacking.


La bête noire de la selle en cuir : l'eau


Le cuir, bien qu'élégant et confortable, a une kryptonite : l'humidité. L'exposition à l'eau cause des ravages, allant de la déformation à la perte de souplesse, sans oublier les risques de fissures. Un cauchemar pour les amoureux de leur selle en cuir.


Même les selles haut de gamme ou celles spécifiquement conçues pour différents types de vélos (route, ville, VTT) ne sont pas épargnées. Chaque goutte d'eau est une menace pour le cuir, peu importe sa qualité ou son prix.


Il existe cependant des solutions pour protéger ces précieux accessoires. Les cyclistes expérimentés recommandent l'utilisation de housses imperméables ou de traitements spéciaux pour le cuir.


L'entretien, un parcours du combattant ?


D'ailleurs, si gérer la résistance à l'eau est déjà contraignant, maintenir ces selles en bon état est un autre défi, surtout après une randonnée où elles ont bravé les éléments (l’habituel orage impromptu ⛈️). Pour les adeptes du gravel ou les randonneurs au long cours, la selle en cuir nécessite une attention toute particulière.


Attention, ce n'est pas du tout comme passer un coup de chiffon sur un cadre de vélo ou vérifier les freins. Non, c'est bien plus subtil et demande une certaine technique.


Cela implique donc de dédier un peu de temps et d'énergie à cette tâche après chaque randonnée, ou au moins régulièrement. Mais pour ceux qui choisissent le cuir, c'est le prix à payer pour maintenir l'élégance et le confort de leur selle.

🌞 En fait, une selle en cuir, c'est pas si mal pour le bikepacking !

Ces selles, bien qu’ayant quelques inconvénients, sont des objets de fascination et d'admiration. Leur élégance et leur histoire inspirent, rappelant les héros du cyclisme et leurs montures légendaires.


Un ancien président de la République, lui-même passionné de vélo, a un jour partagé au JDD son admiration pour ces pièces mythiques : "J’étais émerveillé, les cyclistes étaient mes héros. Mais ce qui m’intéressait le plus, c’était de voir les vélos, très beaux, avec leurs selles en cuir…".


Cette citation capte l'essence même de l'attrait pour les selles en cuir : un mélange de nostalgie, de respect pour l'artisanat et d'admiration pour leur beauté intemporelle.


img


Un confort sur mesure de rêve


Après avoir franchi la phase d'adaptation, la selle en cuir se transforme en un véritable trône de confort pour les adeptes de bikepacking. La magie opère surtout sur les longues distances, où le cuir, avec sa capacité à épouser parfaitement les contours du cycliste (de ses fesses clairement 😅), offre une expérience de conduite quasi sur mesure.


Même les cyclistes qui portent un cuissard ne peuvent nier l'effet bénéfique d'une selle bien adaptée sur leur expérience de pédalage.


En somme, opter pour une selle en cuir en bikepacking, c'est choisir un niveau de confort qui s'améliore avec le temps, promettant des kilomètres de plaisir sur la route, peu importe la distance à parcourir.


Une selle en cuir est un compagnon pour la vie


Les passionnés de bikepacking savent que les selles ne sont pas juste des pièces détachées de leur vélo, elles sont le cœur de leur expérience de pédalage. Et ici, le cuir règne en maître. Sa durabilité est incontestée, surtout comparée à d'autres matières qui peuvent s'user ou se déformer après des expositions répétées aux rigueurs du voyage.


Cette longévité fait du cuir un choix économique à long terme. Bien entretenu, il peut accompagner un cycliste durant de nombreuses années, voire des décennies, devenant un compagnon fidèle sur toutes les routes (sans jamais se plaindre de la météo, lui ! 😉).


La personnalisation : quand la selle devient une œuvre d'art


L'unicité de chaque selle en cuir réside dans sa capacité à être personnalisée en termes de tension, forme et même esthétique. Les cyclistes peuvent choisir des modèles adaptés non seulement à leur morphologie (prenant en compte les ischions et le bassin) mais aussi à leur goût personnel.


Des selles aux teintes variées, gravées ou avec des motifs distinctifs, chaque pièce raconte une histoire unique. Des modèles classiques aux versions plus contemporaines, les selles en cuir sont conçues pour répondre aux besoins spécifiques des hommes comme des femmes.

🏁 Selle en cuir pour bikepacking : Alors, pour ou contre ?

Arrivés au terme de notre exploration, la question se pose toujours : opter ou non pour une selle en cuir en bikepacking ? La réponse, loin d'être tranchée, dépend de plusieurs facteurs, notamment les besoins personnels en matière de confort, de durabilité, d'entretien et de style.


D'un côté, les avantages des selles en cuir sont indéniables, mais ils viennent avec leur lot de défis.


En fin de compte, choisir une selle en cuir pour le bikepacking, c'est peser le pour et le contre selon ses propres priorités. Si l'esthétique, le confort personnalisable et la durabilité l'emportent, alors la selle en cuir est un choix judicieux. En revanche, si l'entretien régulier et la période d'adaptation semblent rébarbatifs, d'autres options pourraient être plus appropriées (aucun jugement, promis ! ✋).

Selle cuir style
Sébastien Bourru-image

Meet Sébastien Bourru - À propos de l'auteur

Amoureux fou de la randonnée, j'analyse les tendances outdoor et explore internet à la conquête des meilleurs conseils et astuces pour se lancer à l'assaut du tourisme sportif.


En savoir plus

Suivez-moi sur ces réseaux

D'autres articles (presque) aussi sympas pour te faire Kiffer 🤓

<blue>Planche de surf pour débuter</blue> : Comment bien la choisir ?
Conseils 💡

Planche de surf pour débuter : Comment bien la choisir ?

24 févr. 2024

5 min

Sébastien Bourru

<green> Toute première fois </green> : L’escalade à Fontainebleau
💭 CA FAIT REVER

Toute première fois : L’escalade à Fontainebleau

22 févr. 2024

4 min

Sandra Jacques

<red>Origine du surf</red> : Comment, quand et où est-il né ?
Conseils 💡

Origine du surf : Comment, quand et où est-il né ?

19 févr. 2024

5 min

Sébastien Bourru

Communauté