lokki-logo

Lokki · Page d'accueil

Média ✨

Je suis loueur

Mécanique vélo
Pédalage efficace

Comment bien utiliser les vitesses de son vélo ?

23 août 2023

8 min

Par Sébastien Bourru

Comment bien utiliser <blue>les vitesses de son vélo</blue> ?-image
Comment bien utiliser <blue>les vitesses de son vélo</blue> ?-image

Le Petit Récap' - L'article en Bref 🟠

Vous vous demandez comment dompter ce dédale de vitesses sur votre vélo ? 🚴‍♂️ Entre les pignons, plateaux et manettes, c'est presque comme apprendre une nouvelle danse !


Cet article est votre piste, votre guide pour jongler avec les vitesses, comprendre leur mécanique et transformer chaque coup de pédale en une expérience fluide et efficace. Préparez-vous à glisser sur le bitume comme un danseur étoile ! 🕺

Au menu*
*un sommaire en gros

🔧 Comprendre la mécanique d'un vélo : comment fonctionnent les vitesses

Le fonctionnement des vitesses sur un vélo est un élément clé pour une expérience de pilotage optimale, particulièrement lorsqu'il s'agit de rouler sur différents terrains, comme en montée ou en descente.


Les vitesses d'un vélo sont contrôlées par des leviers ou des manettes, situés généralement sur le guidon. Ces dispositifs permettent au cycliste de changer de vitesse en déplaçant la chaîne d'un pignon à un autre sur la cassette située à l'arrière du vélo.

Les marques les plus réputées dans le domaine, comme Shimano et SRAM, offrent une gamme variée de systèmes de changement de vitesses adaptés à différents types de vélos et de styles de conduite.

Le levier, ou la manette, est actionné par le cycliste, souvent avec le pouce ou l'index. Chez Shimano, par exemple, cela se fait souvent via une combinaison d'une palette qui pousse la chaîne vers un pignon plus grand (pour des vitesses plus basses) et un levier plus petit pour la déplacer vers un pignon plus petit (pour des vitesses plus élevées). SRAM utilise un système légèrement différent, avec une palette unique qui sert à la fois à monter et à descendre les vitesses.


En descente, un contrôle précis de la vitesse est crucial pour la sécurité. Les systèmes de vitesses modernes permettent un changement rapide et fiable, ce qui est essentiel pour maintenir une vitesse contrôlée et stable. Parallèlement, le système de freinage doit être efficace et bien entretenu, car il travaille de concert avec le système de vitesses pour assurer une descente sûre.

À l'intérieur du mécanisme de changement de vitesses, il y a un ensemble complexe de ressorts, de câbles et de poulies qui travaillent ensemble pour déplacer la chaîne. L'entretien régulier de ces composants est essentiel pour garantir le bon fonctionnement du système.

Vous avez entendu parler de transmission, de pédalier, de dérailleurs, de jantes, pneus...mais tout ça c'est du chinois pour vous ? Pas de panique ! 😅 On est là pour vous éclairer (sans lampe frontale !). Le vélo est une machine incroyable, et comprendre son mécanisme peut vraiment améliorer votre pratique.


Le dérailleur et son rôle : Le gardien des chaînes 🛡️


Le dérailleur est à la fois le gardien et le guide de notre chaîne. Grâce à lui, vous pouvez changer de rapport et adapter votre pédalage à la situation. Mais attention, pour qu'il fasse son job correctement, il faut le chouchouter ! 💖 Un dérailleur mal réglé et c'est toute la transmission qui en pâtit.


Quelques conseils pour bichonner votre dérailleur 💡 :


  • 🧽 Nettoyez régulièrement
  • 🧴 Lubrifiez avec soin
  • 📐 Vérifiez l'alignement et ajustez régulièrement

img


Plateaux, pignons et cassette : Les pièces maîtresses du changement de vitesse 🚀


La transmission englobe toutes les pièces qui transmettent la puissance de vos jambes (vous êtes du genre squat ou pas squat ?? 🏋️‍♂️) aux roues. Et parmi ces pièces maîtresses, on trouve les plateaux et les pignons.


1. Les pignons :


Imaginez une série de roues dentées de tailles différentes, alignées les unes après les autres. Ces roues, ce sont les pignons. Ils sont attachés ensemble à la roue arrière de votre vélo et forment ce qu'on appelle une "cassette". Plus vous avez de pignons, plus vous avez d'options de vitesse. 🚴💨


2. Les plateaux :


Juste à côté de vos pédales, vous trouverez d'autres roues dentées, mais cette fois-ci plus grandes. Ce sont les plateaux. Ils sont fixés sur le pédalier, qui est le bras relié aux pédales.


Un grand plateau combiné à un petit pignon vous fera aller vite sur du plat, mais sera plus dur à pédaler en montée. Inversement, un petit plateau avec un grand pignon sera parfait pour grimper les pentes sans trop d'effort. ⛰️


Quand on parle de "passer sur le grand plateau", c'est simplement l'action de déplacer la chaîne sur le plateau le plus grand à l'aide des manettes situées sur le guidon. Et dans le jargon du cyclisme, ce petit mouvement stylé s’appelle un "shift".


Leviers et manettes : Les commandes du pilote 🕹️


Situés à gauche et à droite de votre guidon, les leviers et manettes sont vos meilleurs alliés pour gérer les changements de vitesses. En un clin d'œil et un mouvement de doigt, vous pouvez adapter votre effort sans forcer outre mesure. Et si au début, cela peut paraître compliqué, avec un peu de pratique, ça deviendra un jeu d'enfant ! 👶


Alors, n'hésitez pas à jouer avec, à tester, à vous tromper et à apprendre. Après tout, c'est en pédalant qu'on devient cycliste, non ? 🚴‍♀️

🚴 Chaque terrain a sa chanson : Dansez avec vos vitesses en toute situation !

Il est temps de voir comment mettre tous ces savoirs en pratique. C'est bien beau de connaître le rôle des plateaux et des pignons, mais si on ne sait pas comment les utiliser en fonction du terrain, autant pédaler à l'envers ! 🔄


Plat, montée, descente : Choisir le bon braquet pour chaque terrain 🚴‍♂️


Chaque configuration de terrain requiert une approche spécifique dans l'ajustement de vos vitesses, afin d'optimiser votre effort et votre rythme de pédalage. Voici des conseils pour choisir le braquet approprié selon le relief rencontré :


  • 🛣️ Sur le plat : Privilégiez un grand plateau et un pignon de taille moyenne. Cette combinaison, réglable facilement via le levier ou la manette de votre bike, vous permet de glisser sur le bitume avec la légèreté d'une brise estivale, évitant ainsi l'intense effort d'un cours de crossfit sous un soleil de plomb.
  • 🏔️ En montée : Actionnez le levier ou la manette pour passer sur un petit plateau et un grand pignon. Ce changement, facilité par des systèmes de marque comme Shimano ou SRAM, vous aide à escalader les pentes avec moins d'effort, vous empêchant de vous transformer en source d'eau bouillonnante à mi-parcours.
  • ⛰️ En descente : IIci, le choix du braquet dépend de votre niveau de confiance et de votre désir de vitesse. Un grand plateau combiné à un petit pignon, sélectionnable via la palette ou le levier de changement de vitesse, vous propulsera le long de la descente tel une flèche. Néanmoins, un contrôle rigoureux, notamment par l'usage judicieux des freins, est impératif pour une descente sécurisée. Ces recommandations sont essentielles pour tout cycliste désireux d'optimiser ses performances, et constituent des points clés à intégrer dans les articles de la rubrique vélo de tout journal spécialisé.

img


Trouver sa cadence idéale : Le secret d'un pédalage efficace 🎵


La cadence, c'est le nombre de tours de pédales que vous faites en une minute. Et devinez quoi ? Il y a une cadence idéale pour chaque cycliste. 🕒


Pour la trouver, commencez par rouler à une vitesse qui vous semble confortable. Ensuite, changez de rapports pour voir comment votre corps réagit. Le but est de trouver une cadence où vous pouvez pédaler efficacement sans trop forcer ni vous essouffler.


Conseils pour un changement de vitesse fluide : Dire adieu aux déraillements !


On connaît tous ce moment embarrassant où, lors d'un changement de vitesse, un bruit métallique désagréable annonce un déraillement. Pour éviter ces incidents, suivez nos conseils (vous nous remercierez) :


  • 🔍 Anticipez : Soyez prévoyant en changeant de vitesse avant d'en ressentir le besoin, particulièrement avant d'entamer une montée.
  • 🚲 Pédalez légèrement : Pendant le changement, maintenez un pédalage régulier mais doux, ce qui facilitera la transition des vitesses.
  • Évitez de croiser la chaîne : Évitez d'associer le grand plateau avec le plus grand pignon et vice versa, pour prévenir le déraillement.
  • ❤️ Entretien : Un vélo bien entretenu est moins susceptible de dérailler. Prenez soin de votre monture régulièrement !

🚵 VTT, Vélo de route et Vélo électrique

L'utilisation des vitesses varie légèrement en fonction du type de vélo que vous choisissez. Les VTT, conçus pour les terrains accidentés (et non pour les accidents ! 🙈), ont des rapports plus courts, permettant de gravir des pentes abruptes et de naviguer sur des terrains difficiles.


En revanche, les vélos de route, optimisés pour la vitesse, possèdent souvent des rapports plus longs, adaptés aux terrains plats et aux descentes rapides.


img


Les vélos électriques ajoutent une dimension supplémentaire avec leur moteur assisté. Bien qu'ils possèdent des vitesses comme n'importe quel autre vélo, l'assistance électrique modifie la sensation de pédalage. Vous pouvez vous retrouver à changer de vitesse moins fréquemment, surtout en montée, grâce à l'impulsion supplémentaire du moteur. Cependant, il est crucial de bien synchroniser l'utilisation des vitesses avec le niveau d'assistance pour une expérience de conduite optimale (un duo d'enfer, en somme ! 🔥).


Quel que soit le type de vélo, le principe reste le même : adaptez vos vitesses en fonction du terrain et de vos besoins pour une balade agréable et efficace. 🌳🚴‍♀️
💨

Maîtriser le système de vitesses de votre vélo est essentiel pour une expérience de cyclisme agréable et efficace. Que vous utilisiez un levier ou une manette, que votre vélo préféré soit équipé de composants Shimano, SRAM ou autre, comprendre comment et quand effectuer un changement de vitesse peut transformer votre trajet. La clé réside dans l'anticipation, particulièrement avant une montée, et dans la douceur du pédalage lors de l'activation du levier ou de la palette pour changer de vitesse.

Il est également important d'éviter de croiser la chaîne, ce qui peut être contrôlé facilement grâce à une bonne compréhension de l'intérieur de votre système de transmission. Enfin, un entretien régulier de votre vélo vous évitera de devoir réparer régulièrement votre vélo.


En intégrant ces conseils dans vos habitudes de cyclisme, vous réduirez le risque de déraillements et améliorerez votre expérience générale. Ces astuces et techniques sont non seulement bénéfiques pour les cyclistes novices, mais également pour les vétérans souhaitant peaufiner leur pratique.


Rappelez-vous, un changement de vitesse fluide et bien exécuté est synonyme d'une conduite plus sûre et plus agréable. Gardez ces informations à l'esprit et partagez-les à travers vos articles, pour aider d'autres passionnés de vélo à améliorer leurs trajets.

Pignon piquant
Sébastien Bourru-image

Meet Sébastien Bourru - À propos de l'auteur

Amoureux fou de la randonnée, j'analyse les tendances outdoor et explore internet à la conquête des meilleurs conseils et astuces pour se lancer à l'assaut du tourisme sportif.


En savoir plus

Suivez-moi sur ces réseaux

D'autres articles (presque) aussi sympas pour te faire Kiffer 🤓

<red>Origine du surf</red> : Comment, quand et où est-il né ?
Conseils 💡

Origine du surf : Comment, quand et où est-il né ?

19 févr. 2024

5 min

Sébastien Bourru

Apprendre à <blue>pagayer en kayak</blue> : tous nos meilleurs conseils
Conseils 💡

Apprendre à pagayer en kayak : tous nos meilleurs conseils

19 févr. 2024

5 min

Sébastien Bourru

Quelle est la vraie différence entre un <blue>kayak et un canoë</blue> ?
Conseils 💡

Quelle est la vraie différence entre un kayak et un canoë ?

17 févr. 2024

6 min

Sébastien Bourru

Communauté